Pourquoi opter pour la conduite accompagnée : quels sont ses avantages ?

Publié le : 19 novembre 20214 mins de lecture

La phase d’acquisition du permis est une étape marquant la vie d’un individu. Il s’agit effectivement d’une pièce très importante au quotidien. Pour son obtention, il est nécessaire de passer un examen. Afin d’avoir un bon taux de réussite à cette épreuve, il est mieux de passer par une phase de conduite accompagnée.

En quoi consiste réellement la conduite accompagnée ?

Un individu a la possibilité de s’initier dans la formation à la conduite à partir de 15 ans. Pour mettre en application les acquis théoriques, il peut avoir recours à une conduite accompagnée ou Accompagnement Anticipé de la Conduite. Il s’agit d’un dispositif permettant de s’exercer au volant, de s’habituer à la conduite. Elle doit se faire avec un accompagnateur. En général, celui-ci est un individu titulaire d’un permis B datant d’au moins cinq ans, ayant reçu l’accord de l’assureur, n’ayant pas commis de délits passibles de sanctions spécifiques, étant inscrit dans le contrat avec l’établissement de formation, ayant contribué à l’évaluation de l’apprenti à la fin de sa formation initiale. En général, la phase de la conduite accompagnée est constituée par des étapes spécifiques dont : un entretien pédagogique, suivi d’une conduite accompagnée pendant au moins douze mois et enfin un rendez-vous auprès d’un formateur.

Les bonnes raisons pour lesquelles opter pour une conduite accompagnée

La conduite accompagnée présente de nombreux avantages pour l’apprenti conducteur. C’est tout d’abord un moyen d’acquérir une certaine expérience au volant afin d’assurer une bonne conduite dans le futur. Avec une conduite accompagnée, il est tenu à effectuer 3 000 km. La conduite accompagnée permet également d’augmenter ses chances de réussir à l’examen pour le permis. En outre, il s’agit d’une façon de bénéficier d’un tarif réduit en matière d’assurance. Les assureurs proposent de bons tarifs aux jeunes conducteurs ayant effectué une conduite accompagnée en raison de leur expérience au volant.

Les conditions requises pour avoir accès à une conduite accompagnée

L’accès à une conduite accompagnée est soumis au respect de quelques conditions spécifiques. L’apprenti doit avoir au minimum 15 ans pour pouvoir bénéficier de ce genre de programme. En outre, il est nécessaire qu’il ait obtenu l’accord de son représentant légal. Il ne peut également conduire qu’après avoir reçu l’autorisation de l’assureur de l’automobile. Avant de pouvoir passer à la conduite accompagnée, l’apprenti doit réaliser 20 heures de conduite au sein d’une auto-école et à la suite duquel doit obtenir une attestation de fin de formation initiale.

Ainsi, une conduite accompagnée est recommandée pour avoir une bonne confiance en soi au volant, dans le futur.

Plan du site