Auto ! quels feux utiliser pour quel usage ?

Publié le : 19 novembre 20214 mins de lecture

L’éclairage d’une voiture est un équipement essentiel, dont tout propriétaire de véhicule doit prendre soin. Le type et les caractéristiques des différentes lampes sont précisément définis par la réglementation. Il est utile de les connaître, car l’absence de feux de jour ou de feux stop efficaces peut entraîner des amendes. L’un des plus grands dilemmes des conducteurs est de choisir entre les feux de jour et les feux de croisement. Que devez-vous savoir à leur sujet ?

L’éclairage des voitures selon la loi !

Prendre la route implique une responsabilité non seulement pour soi-même, mais aussi pour les autres conducteurs et leurs passagers. Afin d’éliminer les situations dans lesquelles l’imprudence, l’ignorance ou la négligence peuvent conduire à un accident impliquant des tiers, la manière dont tout véhicule peut circuler sur la route est régie par des réglementations. Elles concernent également l’équipement d’une voiture et son éclairage. Les conditions que ces derniers doivent remplir sont réglementées.

Quelles sont les caractéristiques des feux de croisement ?

Les feux de croisement d’une voiture ont pour fonction principale d’éclairer la route pendant la conduite. Ils sont situés à l’avant de la voiture et sont de couleur blanche. Ils sont activés par une icône verte distinctive et un feu vert clignotant facultatif informe de leur activation. L’utilisation des feux de croisement est obligatoire toute l’année. Auparavant, les conducteurs n’étaient pas tenus de conduire avec leurs phares allumés pendant la journée. Ce changement est le résultat de l’augmentation du nombre de voitures sur la route et du risque accru d’accidents pour les conducteurs et les piétons.

Les feux de croisement sont utilisés en permanence, 24 heures sur 24, à quelques exceptions près. Il s’agit notamment de certaines conditions météorologiques et des déplacements sur les routes interurbaines, surtout la nuit. Si l’air n’est pas très clair en raison du brouillard, de la brume, du smog, de fortes pluies ou de la neige, il est conseillé d’utiliser alternativement les feux de route ou, en même temps, les feux de brouillard.

Feux de circulation diurne – caractéristiques et conditions d’utilisation !

Les feux de circulation diurne sont de couleur blanche et sont situés à l’avant du véhicule. Ils sont utilisés moins fréquemment que les feux de croisement, principalement le jour et par beau temps qui ne nuit pas à la visibilité. À la tombée de la nuit, ils sont remplacés par les feux de position (si leur utilisation n’éblouit pas la circulation en sens inverse) ou les feux de croisement.

La particularité des feux de jour est que leur puissance est beaucoup plus faible, parfois même 5 fois plus faible que celle des feux de croisement. L’utilisation de ce type d’éclairage ne garantit donc pas des conditions de conduite confortables. Cependant, il rend le véhicule plus visible dans la rue, répondant ainsi aux exigences pour lesquelles il a été rendu obligatoire de rouler avec des feux allumés pendant la journée. 

Plan du site